• Vers une révolution en matière de. plus-values immobilières ?

    Il y a 2 mois - Par Economie Matin

    Lorsqu'un contribuable cède un bien immobilier - une maison, un appartement ou un terrain -, la plus-value qu'il réalise éventuellement est soumise à l'impôt sur le revenu au taux proportionnel de 19%, auquel s'ajoutent les prélèvements sociaux au taux de 17,2%, soit une imposition globale de 36,2%.
    Toutefois, grâce à un abattement pour durée de détention applicable à partir de la cinquième année, la plus-value n'est plus taxée au taux de 19% à partir de la vingt-deuxième année de détention et aux taux de 17,2% à partir de la trentième année de détention.
    C'est ce mécanisme que les...
    Lire la suite ...