• Nexa Technologies mise en examen pour « complicité d'actes de torture » suite à la vente de son logiciel Cerebro en Egypte

    Il y a 1 mois - Par La Tribune

    PME française spécialisée dans les solutions de surveillance, Nexa Technologies fait l'objet d'une mise en examen à Paris pour son possible rôle dans les actions de repression du président égyptien Al-Sissi à l'encontre ses opposants politiques. Son logiciel d'écoute Cerebro est au cœur de l'enquête. La société fait aussi l'objet de soupçons pour une éventuelle implication en Lybie, auprès de l'Armée nationale libyenne du maréchal Haftar.
    Lire la suite ...