• L'américain JP Morgan rejette une accusation de corruption en Libye, à l'époque de Mouammar Kadhafi

    Il y a 5 jours - Par IFC Consulting

    La banque d'investissement américaine JP Morgan a récemment démenti avoir été impliquée dans des actes de corruption en Libye, de l'époque où le pays était dirigé par Mouammar Kadhafi, lynché alors que son pays a été assiégé par une armée internationale et dans des conditions non encore élucidées.
    Selon une plainte déposée en avril 2018 par la Libya Investment Authority , le bras actif du fonds souverain libyen, Bear Stearns, une banque d'investissement américaine, qui a été rachetée par JP Morgan au lendemain de la crise bancaire internationale de 2008, avait effectué des paiements de 6...
    Lire la suite ...