• Les recours des anti-LGV devant le conseil d'Etat la semaine prochaine

    Il y a 6 mois - Par La Dépêche

    Au fil du tronçon GPSO entre Bordeaux et Toulouse, des associations, des collectivités, communes et intercommunalités, des riverains se sont regroupés depuis deux ans pour saisir le conseil d'Etat d'une annulation du projet de ligne à grande vitesse entre les deux capitales de Nouvelle Aquitaine et d'Occitanie.Selon un porte-parole de la Coordination 47 des associations anti-LGV, l'audience portant sur l'étude du recours déposé en 2017...
    Lire la suite ...