• Grèves, déconfinement. Une aubaine pour le vélo made in France

    Il y a 3 jours - Par Challenges

    Malgré le confinement, les préparatifs se sont poursuivis. Si tout se passe comme prévu, dans le courant de la semaine prochaine, la production devrait démarrer dans l'usine d'Is-sur-Tille, en Côte d'Or, site industriel historique du groupe SEB, près de Dijon. Au début de l'été, les premiers vélos électriques estampillés Angell seront livrés à leurs commanditaires. Ces machines haut de gamme, vendues autour de 2 000 euros, ont été imaginées par le designer Ora-ïto, sur une idée originale de l'entrepreneur Marc Simoncini. Le groupe SEB, partenaire industriel exclusif et actionnaire...
    Lire la suite ...